1 min lu
En janvier 1915, la salmonellose touche les "Feldgrau"...

Les journaux médicaux d'outre-Rhin nous apprennent que les troupes allemandes souffrent très vivement d'une maladie nouvelle à laquelle leurs bactériologues ont donné un nom qui, fait étrange, peut se prononcer : la salmonellose.

Elle est causée par l'éclosion intense de bacilles qu'a décrit le Dr Salmon, le "parrain" de la maladie (il les a étudiés dans un bouillon de "Kulutur") et qui s'apparentent à ceux de la fièvre typhoïde. Violentes douleurs abdominales, vomissements, diarrhée profuse, abaissement de la température, syncope : tel est le tableau clinique, peu séduisant de cette intoxication qui souvent, se termine par la mort.

Seuls les Boches, heureusement, ont à la craindre. C'est une maladie "kolossale" qu'ils ont, en quelque sorte, créée pour eux : elle se développe surtout dans l'intestin des individus qui font leur nourriture pour ainsi dire exclusive de saucisses, charcuteries et choucroute.

Ah, il en coûte de trop aime le wurst et les autres delikatessen ! et dire que l'Allemagne vient de décider, après recensement, de convertir en saucisses, pour les mois à venir, les vingt deux millions de cochons comestibles qui vivent encore -pour quelques heures- entre le Rhin et la Vistule !

Bulletin des Armées de la République, 23 janvier 1915


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.