Faits de guerre du 12 au 16 février 1915

Dans les Vosges, une violente tempête entrave le déroulement des opérations.

En Alsace, dans la journée du 15 février,, nos chasseurs ont enlevé la côte 937, à 800 mètres nord ouest de la ferme Sudel au nord du Hartmannswillerkopf. Ce brillant fait d'armes accompli sous des rafales de neige ne nous a occasionné que des pertes minimes. La position a été immédiatement mise en état de défense, grâce aux dispositions prises, le bombardement dirigé par l'ennemi sur nos tranchées n'a produit que des résultats insignifiants. 

Dans la journée du 13 février, l'ennemi a pris l'offensive par la vallée de la Lauch en deux colonnes, s'avançant sur les rives nord et sud; la marche de ces troupes a été signalée, retardée et entravée par nos patrouilles de skieurs jusqu'à la prise de contact avec notre lignée avancée au Langenfeldkopf, bois de Remspach, devant laquelle la clonne venue par la rive nord demeure arrêtée, tandis que celle venue par la rive sud se borne à canonner nos positions. Nos skieurs ont exécuté une brillante contre-attaque sur les pentes du Langenfeldkopf, au milieu d'une tempête de neige.

Bulletin des Arméesde la République, février 1915.