Les crimes des Allemands

MM. Payelle, Mollard, Maringer et Paillot, membres de la commission d'enquêtes chargée de consulter sur place les actes commis par l'ennemi en violation du droit des gens, ont remis au gouvernement un dossier établissant d'une manière irréfutable les actes d'atrocité, de pillage, de dévastation accomplis dans le département de la Marne et de la Seine et Marne par les armées allemandes. 

Ce dossier contient de nombreux témoignages, recueillis sous la foi du serment, des photographies des villes et des villages systématiquement anéantis, des balles explosives retrouvées dans des tranchées allemandes, etc.

Il a été établi par les membres de la commission d'enquête que des soldats allemands munis de sachets de poudre d'une nature particulière, de torches ou de réservoirs portatifs remplis de pétrole avaient pour mission d'incendier les établissements commerciaux et industriels.

Des femmes de tout âge et des fillettes ont eu à subir les violences des soldats ennemis. 

Les commissaires enquêteurs font un vif éloge de l'état d'esprit des populations qui, loin de se laisser abattre ou terroriser par les sévices dont elles ont été l'objet, témoignent d'un courage et d'une confiance sans réserve.